Un nouveau pensionnaire chez Animaux en Péril : Lucy, une petite truie rose

19 octobre 2015

 

Ce dimanche, le refuge de Meslin l’Évêque a accueilli une petite truie rose de quelques mois prénommée Lucy.

 

img-news-gauche

Offerte en cadeau il y a quelques semaines à l’occasion d’un mariage à des personnes qui ne pouvaient lui offrir une vie décente, Lucy était détenue dans une boîte d’un mètre carré faite de palettes de bois depuis le jour où elle a servi à faire rire quelques écervelés.

 

En effet, un plaisantin avait cru très drôle d’offrir la petite truie comme blague à la mariée. La liste de mariage indiquait « tirelire » et l’irresponsable a cru bon de jouer sur les mots. Il s’est rendu chez un fermier, qui a ôté l’identification de Lucy et déclaré « je n’ai jamais vu ce cochon, vous ne l’avez pas eu chez moi ».

 

La mariée, horrifiée à l’idée de rendre Lucy au fermier qui l’avait fait naître et ainsi l’envoyer vers l’abattoir, a cherché une autre solution. C’est comme cela qu’elle a rencontré Chantal, une amoureuse des cochons, militante pour leur cause, qui l’a hébergée dans un lieu de transit avant de la confier à Animaux en Péril.

 

Les cochons sont très souvent l’objet de railleries et de plaisanteries. Ils sont pourtant loin d’être stupides et sales comme beaucoup l’imaginent. D’une intelligence supérieure à celle des chiens, ces animaux sont sans doute les plus malmenés par l’industrie agro-alimentaire.

 

Il est rare que des cochons « Large White » dits roses, race préférée des élevages intensifs, échappent au sort funeste de l’abattoir. En effet, cantonnés dans des hangars durant toute leur vie, ces animaux pourtant extrêmement intelligents et sensibles ne voient la lumière naturelle que durant les quelques minutes de leur chargement, souvent brutal, dans un camion, direction l’abattoir.

 

Bien qu’elle ait subi dès son plus jeune âge, des pratiques traumatisantes et communes dans l’industrie comme la coupe à vif de sa queue, Lucy ne connaîtra jamais cette vie d’esclave et bénéficiera durant toute son existence de la protection d’Animaux en Péril.

 

Elle rejoindra bientôt nos 2 autres truies, Pink et Charlotte, dans un enclos 100% adapté à ses besoins et pourra enfin avoir des relations sociales, bénéficier d’espace, de boue et d’un box confortable jusqu’à la fin de ses jours.

 

 

 

Lucy
Lucy
Lucy