14 chèvres saisies chez le marchand d'Ogy

29 août 2019

 

Ce mercredi 28 août en fin d’après-midi, Animaux en Péril et ses collègues ont été sollicités par le bourgmestre de Lessines, Pascal De Handschutter, afin de prendre en charge 14 chèvres chez le tristement célèbre marchand d’Ogy : Pascal Delcourt.

 

img-news-gauche

Pas d’abri ni d’eau

 

Cette intervention fait suite au constat de l’autorité locale qui a révélé une fois de plus que Pascal Delcourt ne prend aucune mesure élémentaire afin d’assurer le minimum vital aux animaux qu’il détient.

Le petit troupeau de jeunes chèvres et boucs ne disposait pas d’eau alors que le thermomètre dépassait les 30°C, et était prisonnier d’une parcelle n’offrant aucune zone d’ombre ce qui, en cette période de canicule, constitue une infraction aux article D.8 § 1 du nouveau code wallon du Bien-être animal entré en application le 1er janvier de cette année. De plus, les animaux ne disposaient comme seule source de nourriture que de vieux pain rassis, aliment clairement toxique pour des ruminants.

 

Une intervention rapidement menée

 

Dès l’appel du premier élu lessinois, les soigneurs professionnels et bénévoles des équipes des deux refuges les plus proches, Animaux en Péril et Opale, se sont immédiatement rendus sur place. À leur arrivée sur les lieux de nombreux policiers étaient déjà présents afin bloquer la circulation et assurer la sécurité des intervenants des associations.

Il n’a fallu que quelques minutes pour embarquer les animaux très rapidement attirés par la nourriture de qualité apportée par les membres des équipes. Le cheptel a alors rejoint le refuge d’Animaux en Péril à Meslin-l’Evêque afin d’être réhydraté et puis dispatché vers les sanctuaires partenaires d’Animaux en Péril, à savoir Le Rêve d’Aby, Animal Sans Toi..t, Equi'chance et Help Animals.

 

Le bourgmestre assume pleinement ses nouvelles responsabilités

 

L’intervention en faveur de ce troupeau de chèvres fait suite à une saisie similaire de 14 chevaux opérée chez le même individu il y a tout juste un mois.

Après avoir transféré les multiples plaintes contre Pascal Delcourt à l’Unité Wallonne du Bien-être animal (UWBEA) sans que celles-ci ne soient suivies d’effet, l’homme fort de Lessines assume pleinement la compétence attribuée aux bourgmestres wallons en juillet 2018 : un pouvoir de saisie équivalent à celui des inspecteurs vétérinaires de la Région wallonne. Rappelons que depuis maintenant 10 ans, Pascal Delcourt a fait l’objet de nombreuses saisies d’animaux maltraités dont la plus marquante en 2016 avec la confiscation de plus de 50 chevaux.

Animaux en Péril, partie civile dans cette affaire, est toujours en attente d’un procès qui doit se tenir au tribunal correctionnel de Tournai; l’instruction étant terminée depuis 1 an.

 

La balle est dans le camp du fonctionnaire sanctionnateur

 

Cette saisie est la deuxième opérée chez Pascal Delcourt depuis la mise en application du nouveau code wallon du Bien-être animal qui prévoit spécifiquement que dans des situations de récidive, le fonctionnaire sanctionnateur de l’administration peut retirer à un individu son permis de détention d’animaux. Cette nouvelle mesure phare du code trouve son origine dans le fait qu’auparavant, il fallait attendre une décision de justice qui pouvait interdire à un individu de détenir des animaux; décision rare et qui arrivait des années après les faits.

Endéans les 2 mois qui suivent l’intervention, le Parquet a la possibilité de prendre la main ou de la laisser traiter par l’Administration. Animaux en Péril et ses collègues espèrent que le Parquet confiera ce dossier, tout comme celui concernant la saisie des 14 chevaux en juillet dernier, au fonctionnaire sanctionnateur afin qu’il puisse prendre la seule mesure qui s’impose pour Pascal Delcourt : l’interdiction de détenir des animaux. C’est l’unique façon pour mettre fin à l’activité de ce bourreau d’animaux multirécidiviste.

 

Saisie de 14 chèvres à Ogy
Saisie 84 moutons à Oupeye
Saisie 84 moutons à Oupeye
Saisie 84 moutons à Oupeye
Saisie 84 moutons à Oupeye
Saisie 84 moutons à Oupeye
Saisie 84 moutons à Oupeye
Saisie 84 moutons à Oupeye
Saisie 84 moutons à Oupeye

 

  • Video