Misère animale et misère sociale : Animaux en Péril intervient pour 16 bovins en détresse suite au décès de l’éleveur

28 octobre 2019

 

Ce vendredi 25 octobre, à la demande du bourgmestre de Leuze-en-Hainaut, les soigneurs professionnels et bénévoles d’Animaux en Péril et du Rêve d’Aby sont intervenus afin de prendre en charge 16 bovins, dont 10 dans une situation de détresse alarmante au sein d’une exploitation agricole.

 

img-news-gauche

Un fermier marginalisé

 

C’est la veille en fin de journée qu’Animaux en Péril a été contactée par le chef de corps de la zone de police de Beloeil-Leuze-en-Hainaut pour une demande de prise en charge de 10 bovins au sein d’une ferme du village de Grandmetz. Leur éleveur, qui vivait avec sa mère (actuellement hospitalisée), s’est suicidé quelques jours auparavant. La maman de l’agriculteur, âgée et en mauvaise santé, n’est pas en mesure d’assurer les soins du cheptel tout comme les héritiers du défunt, non issus du milieu agricole. La commune, par l’intermédiaire du bourgmestre Lucien Rawart, n’a pas eu d’autre choix que d’ordonner une saisie administrative des animaux.

 

L’équipe mobilisée immédiatement

 

Dès qu’elle a été avertie de la situation, Animaux en Péril a envoyé une équipe sur place afin de nourrir et abreuver les animaux assoiffés. De retour de Grandmetz, la prise en charge des animaux est organisée pour le lendemain matin. L’opération s’annonce délicate : les animaux sont peu habitués au contact humain et par ailleurs, deux bovins se trouvent dans une étable dont la fosse à lisier, située entre les animaux et la porte, s’est écroulée laissant un trou béant de 16m3. Leur éleveur avait pour habitude de traverser le fossé grâce à quelques planches en bois, mais elles sont bien trop étroites et fragiles pour être empruntée par des animaux. Ce sauvetage d’envergure sera mené en collaboration avec l’équipe du Rêve d’Aby.

 

Une opération délicate

 

Afin de faire sortir les deux vaches en toute sécurité, les équipes des deux refuges ont comblé la fosse avec de la paille. Un entrepreneur est également venu prêter main forte afin de placer des planches solides par-dessus le passage. Les animaux ont ainsi pu être extraits de leur étable en toute sécurité. Les bovins, qui n’avaient probablement jamais vu la lumière du jour, étaient particulièrement effrayés lorsqu’ils ont été sortis de leur geôle.

 

Pour les autres vaches, la situation d’hébergement n’était pas plus enviable. Elles étaient réparties dans des petites étables, plongées dans l’obscurité. Elles y étaient attachées avec des chaînes bien trop courtes, face au mur, et pataugeaient dans une fange épaisse et nauséabonde.

 

Les rescapées ont très vite été conduites dans des vans de transport et ont ensuite rejoint le refuge d’Animaux en Péril pour être réalimentées et hydratées.

 

Les vaches désormais en sécurité

 

Arrivés à Meslin-l’Evêque, les animaux ont été placés dans des stabulations confortables, généreusement garnies en paille. Le vétérinaire de l’association est rapidement descendu sur place et un premier constat a pu être établi. Si tous les bovins ont un embonpoint correct, beaucoup sont crottés à l’extrême avec des plaques de déjections séchées et collées sur le poil. Plusieurs vaches souffrent de gale et présentent des onglons d’une longueur tellement importante qu’elle handicape leur démarche.

 

Les 10 vaches et taureaux sont maintenant bien à l’abri au sein des installations du refuge d’Animaux en Péril. Dans les prochains jours, certains d’entre eux seront répartis dans des refuges amis : Le Rêve d’Aby, Equichance, Tabula Rasa, Animal sans Toi..t et Help Animals.

 

D’autres animaux découverts

 

En plus des 10 vaches à secourir dans l’exploitation agricole, les membres des deux équipes ont eu la surprise de découvrir 6 autres bovins en prairie qui n’avaient pas un seul point d’eau pour s’abreuver. À la demande du bourgmestre de Leuze-En-Hainaut, les refuges agréés prendront en charge ces animaux dans les prochains jours. En attendant, ils seront soignés sur place par Animaux en Péril dont les refuges se situent à moins de 20 minutes de route de Grandmetz.

 

Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz
Vaches saisies à Grandmetz