Trois chevaux et une vache saisis pour maltraitance dans la ferme «pédagogique» de Nizelles!

News13 août 2011

 

Toute maltraitance est en soi inexcusable, mais certains cas s’alourdissent de circonstances aggravantes: c’est ce qu’illustre la ferme pédagogique de Nizelles, où incompétence et indifférence servent de modèle éducatif, et où les privations, la négligence et la mort s’exhibent sous les yeux des enfants.

 

La ferme est un ensemble de bâtiments à la dérive: le manque d’entretien émiette les structures, le désordre et la saleté règnent en maîtres; et les animaux souffrent, parfois jusqu’à la mort. Des visiteurs choqués réagissent: Animaux en Péril enregistre des plaintes qui ont toutes le même dénominateur commun: animaux maigres, malpropres, parfois blessés, tenaillés par une faim et une soif constantes; la mort plane sur la sortie pédagogique.

 

Lors de notre visite, la situation est à la hauteur des témoignages: la ferme abrite de nombreuses espèces, dont certaines exotiques (on compte notamment un lama). Le propriétaire n’a manifestement qu’une notion très vague de leurs besoins éthologiques. Des ânes aux sabots démesurés se déplacent précautionneusement sur les prairies. Des lapins, reclus dans des clapiers transformés en cocons de crasse et d’excréments, attendent avidement de trop rares carottes. L’un d’entre eux a d’ailleurs succombé, et son cadavre pourrit contre un mur, près d’un hangar.

 

Une poule se décompose sur le chemin d’accès à la ferme; elle est désormais à l’abri du tourment affligeant ses congénères à demi plumées, qui feraient piètre figure à côté de volailles de batterie, pourtant victimes emblématiques de l’élevage industriel. Parmi les moutons décharnés, on en note un qui ne sait plus se relever en raison d’une excroissance énorme au côté droit. Quant aux cochons, ils se jettent, assoiffés, sur l’eau que leur offrent nos délégués.

 

Animaux en Péril constitue un dossier et le remet à la police, qui contacte l’AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire) et apprend que la ferme de Nizelles n’en est pas à ses premiers démêlés avec les autorités fédérales: depuis des années, l’établissement fait l’objet de contrôles réguliers, et d’autant d’avertissements.

 

Le vendredi 12 août, l’AFSCA et la police se rendent sur les lieux. Dès lors, les choses vont vite: devant le rapport accablant de l’AFSCA, le Parquet de Nivelles ordonne la saisie de plusieurs animaux, notamment une vache aux sabots déformés détenue dans une stabulation dépourvue de litière mais envahie de bouses et d’urine. Trois chevaux de trait sont emmenés également: de l’aveu du responsable, ils sont enfermés depuis mars dans leur box, l’un d’entre eux dans le noir total; tous trois sont infestés de parasites, notamment d’une importante colonie de poux, et les deux plus jeunes sont très amaigris. Les chevaux ne portent aucune identification, contrairement à la loi, et leurs sabots, qui n’ont jamais été parés, ont pourri au contact permanent de la litière souillée.

 

L’AFSCA met une ultime fois le propriétaire en demeure d’améliorer les conditions de détention de ses victimes, et prévoit un nouveau contrôle dans deux semaines. La plupart des animaux auraient mérité une saisie immédiate, mais il faut saluer la réponse rapide de l’AFSCA à notre plainte, qui lui vaut un meilleur bulletin que le fiasco d’Ogy. Quant à la police, elle s’est montrée diligente, efficace, et sa bonne coordination avec les inspecteurs vétérinaires ainsi que le Parquet de Nivelles a porté ses fruits. Le SPF Service Bien-être animal devra quant à lui confirmer la destination des animaux déjà saisis, et nous confier définitivement la vache et les trois chevaux arrachés à cette ferme qui, rappelons-le, offre chaque année à des dizaines de groupes scolaires un exemple consternant.

 

La vidéo:

 

Les médias en parlent:

 

Vers l'Avenir:

 

La Dernière Heure:

http://www.dhnet.be/regions/brabant-wallon/article/365212/maltraites-dans-une-ferme-pedagogique.html

 

Sud Presse:

http://www.sudpresse.be/regions/brabant_wallon/2011-08-17/braine-le-chateau-il-est-accuse-de-maltraitance-animale-895806.shtml

Partager sur Facebook
Liste des gagnants