Le poney martyr de Chaumont-Gistoux échappe à son tortionnaire.

News2 décembre 2010

 

A la mi-novembre, Kathleen, déléguée d’Animaux en Péril, est informée de la présence à Chaumont-Gistoux d’un poney affligé de «pieds chinois», c’est-à-dire de sabots démesurés se recourbant vers le haut et causant à l’animal des douleurs atroces. Une visite sur place confirme les faits: l’animal, un petit croisé Shetland, navigue avec d’énormes difficultés sur des pieds longs comme des péniches qui modifient tout son aplomb. La pente de la prairie rend encore plus insupportable le calvaire du poney, qui demeure prostré la plupart du temps.

 

Depuis deux ans, des voisins nourrissent l’animal, heureusement robuste et couvert d’une toison épaisse: peu sensible au froid et aux privations, le poney a survécu là ou d’autres auraient succombé. Mais son état est scandaleux, et après avoir vainement tenté d’entrer en contact avec le propriétaire, Kathleen se rend à la police. Les démarches légales sont rapidement effectuées grâce à la motivation de l’Inspectrice qu’elle rencontre, et la saisie est obtenue.

 

Durant l’intervention, le propriétaire débarque et affirme que son poney est en bon état. Il en prend pour preuve le fait que l’animal (à peine capable de tenir debout) est monté par des enfants du voisinage, un supplice pour la minuscule monture, qu’on imagine mal courbée sous ce poids supplémentaire. L’homme prétend en outre que les pieds du poney (non parés depuis un an au bas mot) ont été entretenus il y a un mois.

 

L’évacuation est délicate, car le van ne peut affronter la pente du terrain, et il faut tirer et soutenir l’animal jusqu’au véhicule, à travers une prairie-poubelle encombrée de carcasses de voitures, de vieilles remorques et de planches. Finalement, la petite victime est à l’abri, et le van s’éloigne en direction de Meslin l’Evêque.

 

Le poney, âgé de 14 ans, a été rebaptisé Rocky et remarche désormais sur des sabots taillés avec soins. Une plainte a été déposée contre son propriétaire afin qu’il rende compte des souffrances infligées à l’animal dont il avait la charge.

Partager sur Facebook
Liste des gagnants