Isières

Situé à moins de 2 kilomètres du refuge de Meslin l'Evêque, le refuge d'Isières, bien que plus petit que son grand frère, n'a rien à lui envier tant au niveau de l'aménagement que du confort. Un nombre plus petit d'animaux s'y retrouve, dont nos moutons, nos chèvres, une partie de nos bovins, de nos poneys et de nos ânes.

Micro-réplique de notre 1er refuge, Isières accueille les animaux sortis de leur période de revalidation, dans les bâtiments d'une ancienne ferme rénovée de fond en comble en 2015, en appliquant les mêmes standards de confort que ceux de Meslin l'Evêque.

 

Isières

Les stabulations

Écuries - Chevaux 

Les anciennes stabulations de la vieille ferme ont été entièrement rénovées et nettoyées, les barres d'appui renouvelées, des abreuvoirs installés, et chaque groupe d'animaux dispose de suffisamment d'espace pour passer la mauvaise saison de manière confortable.

Aujourd'hui, nos animaux bénéficient d'un bâtiment propre, bien aménagé et lumineux, aux espaces

 

Écuries - Ânes 

 

Les chèvres et les moutons: notre bergerie

Chèvres - moutons 

 

2 grands espaces constituent les stabulations à disposition des moutons et des chèvres. Les moutons, plus nombreux, occupent la plus grande stabulation, donnant sur l'extérieur. Les chèvres, beaucoup plus frileuses, moins nombreuses mais socialement plus belliqueuses, occupent l'arrière du bâtiment, à l'abri des courants d'air. Les deux endroits sont pourvus d'abreuvoirs automatiques, de nombreux râteliers à foin et de mangeoires.

Le paddock

Paddock 

 

 

 

Les prairies

Prairies

Le déficit de prairies dont souffrait le refuge de Meslin l'Evêque est comblé en partie par les presque de 6 hectares de cette nouvelle acquisition.

Toutes les parcelles ont été aménagées en fonction des animaux qu'elles accueillent ; des jeux en bois, des abris, des abreuvoirs à hauteur adaptée et de solides clôtures pour les chèvres, et de vastes espaces agrémentés d'abris pour les bovins et les équidés.

L'été, une partie de nos chevaux investissent les prairies qui se trouvent en face du refuge. Autrefois des terres de cultures, ces parcelles ont été réaménagées en fonction des besoins des chevaux (plantation d'arbres, division en parcelles, clôtures de qualité).

 

La cour à fumier

Cour à fumier 

Tout endroit qui accueille des animaux de ferme nécessite de pouvoir stocker la paille souillée. Isières ne fait pas exception et dispose de sa petite cour à fumier, isolée des espaces de vie des animaux, et régulièrement vidée et nettoyée.

La réserve à paille et à fourrage

Réserve à paille et à fourrage 

La variété d'animaux accueillis à Isières nécessite de pouvoir entreposer tant du foin sec, pour les chèvres et les moutons, que du "préfané" pour les poneys et les ânes. Une partie de ces victuailles est stockée dans la grange concommitante aux stabulations. C'est le cas du foin, qui doit être protégé de l'humidité. Les immenses ballots de foin préfané sont quant à eux stockés dans la cour du refuge, protégés par leur enveloppe. Tous nos animaux à Isières s'accordent néanmoins sur la paille, dont les ballots sont empilés sur les fenils des stabulations.

Engins et véhicules utilitaires

Engins 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Engins Engins
Partager sur Facebook