Gringo

GringoBélier Roux ardennais croisé Awassi

Gringo et son troupeau appartenaient à un éleveur amateur qui a quitté la Belgique définitivement, laissant la responsabilité des moutons à un voisin qui devait en prendre soin jusqu'à ce qu'il revienne chercher ses moutons, ce qu'il n'a jamais fait. Gringo a éludé la capture durant des mois, passant de prés en champs jusqu'à ce qu'un fermier parvienne à le faire entrer dans une étable, permettant ainsi de le prendre en charge.

Ce majestueux bélier semble n'avoir reçu aucun contact positif au cours de sa vie. La simple vue d'un être humain à plus d'une dizaine de mètres suffit à le remplir d'effroi. Gringo a besoin d'une vie au calme et équilibrée au sein d'un troupeau.

Parrains & Marraines

  • Myriam Birchen de Sterpenich
  •  
  •