Un cheval maltraité à Beauvechain : la police sollicite Animaux en Péril

4 mai 2022

 

Ce mercredi 4 mai, les associations Animaux en Péril, Le Rêve d'Aby, Silence animal et Forrest & Friends VZW ont été informées par la SRPA de Liège d’une décision de saisie : trois cochons et une quinzaine d’animaux de basse-cour sont maltraités dans la commune de Jupille.

Récemment, la police de Jupille a constaté un groupe d’animaux de basse-cour, deux cochons vietnamiens et un grand cochon de ferme séquestrés dans des cages. Malgré les demandes des autorités, les propriétaires n’ont pas amélioré les conditions de vie des animaux.

 

img-news-gauche

Sur place, les ASBL déplorent les conditions de détention de ces animaux : tous sont détenus dans de minuscules cages. Les coqs sont isolés dans des cages individuelles, sans la possibilité de faire quelques pas. Entassées par quatre, confinées également en cages, les poules n’ont pas un sort plus enviable.

 

Prisonniers d’un chenil, les cochons n’ont pas de litière et doivent se contenter d’observer le monde à travers les barreaux de leur geôle. Cet environnement ne correspond absolument pas à leurs besoins; ils n’ont ni paille pour se coucher ni terre à retourner. Contraints d’évoluer sur un sol dur 24h/24, les cochons ont les onglons abîmés.

 

Tous les animaux ont été installés dans les refuges d’Animaux en Péril, Le Rêve d’Aby, Silence Animal et Forrest and Friends où ils sont enfin placés dans un environnement sain et confortable. Ils bénéficient maintenant d’un cadre de vie en accord avec leurs besoins.

Les ASBL remercient les agents de police de Jupille pour leur grande vigilance, ce qui a permis d’intervenir avec rapidité et efficacité.

 

Poursuites et destinations finales

 

À l’annonce de la décision de saisie, les propriétaires ont finalement fait acte d’abandon volontaire. Les associations en sont donc d’ores et déjà propriétaires.

La police a tout de même dressé un procès-verbal pour acte de maltraitance manifeste. Les ASBL espèrent que le procès-verbal ne sera pas classé sans suite. Pour rappel, depuis le 1er janvier 2019, la justice, comme l’administration en Région wallonne, a le pouvoir de retirer le permis de détention d’animaux à tout citoyen.

 

3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille
3 cochons et des animaux de basse-cour séquestrés à Jupille